Et les enfants… Est-ce que vous pensez aux enfants?

C’est la question la plus souvent entendu du côté des Anti-Mariage-Non-Homophobe-Bien-Sûr.

Oui, les LGBTIQ pensent aux enfants. Ils pensent aux enfants qu’ils ont déjà ou à ceux qu’ils aimeraient avoir.
Ils pensent à leur protection. C’est d’ailleurs l’ultime motivation qui les pousse à vouloir obtenir le mariage civil.

Mais les LGBTIQ pensent aussi à d’autres enfants: Ceux et celles qu’ils ont été.

On parle beaucoup de la peur du coming-out, mais au final très peu de celle du coming-in.
Ce moment où tu prends conscience que ta vie sera différente. Qu’il va falloir affronter toutes sortes d’épreuves plus ou moins éprouvantes: La solitude, l’inconnu, la peur du rejet.

Cette prise de conscience s’accompagne de la découverte d’un monde totalement invisibilisé par l’hétérocratie.

Mais c’est aussi apprendre à faire face aux insultes. Apprendre à y répondre. Apprendre à assumer. Se donner le droit d’aimer.

CertainEs n’auront jamais la force d’affronter tout ça.
En ce moment, je pense beaucoup à ces anges partis trop tôt.

Ces anges qui auraient pu être moi. Ou vous. Mais si vous lisez ce billet, c’est que nous sommes de ceux et celles qui avons réchappés de ce parcours semés d’embûches.

Nous sommes des survivantEs.

Même si l’actualité ne nous laisse aucun répit.
Que l’homophobie sort du bois.

Et je vous vois, vous, mes amiEs, serrer les dents, pleurer à chaudes larmes. Je vous vois vous fatiguer à débattre et être présent malgré tout pour manifester dans les rues et vous faire une place dans ce monde. Et parfois, je vous vois vous ruiner la santé face à cette haine décomplexée.

Mais gardez en tête que nous sommes toujours là.
Nous ne nous écroulerons pas.
Parce que nous, LGBTIQ, nous nous battons pour les enfants que nous étions mais aussi pour les enfants fragiles qu’ils sont encore.

Pour ces enfants qui ne se savent pas encore HomosexuelLEs, BisexuelLEs, TransexuelLEs.
Pour ces adolescentEs qui le savent mais ne peuvent pas parler.

Pour ces gaminEs qui sont peut-être les vôtres, à vous, HétérosexuelLEs.
Vous qui les avez peut-être déjà blessés par vos paroles, par vos actes comme le fait de vous être déplacé à une manifestation homophobe aujourd’hui.

A mon tour de poser la question: Et vous, est-ce que vous pensez aux enfants?

Parce que pour nous, la réponse est oui. Et c’est pour eux que nous continuerons de nous battre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s