De l’utilité d’un pisse-debout. [DIY]

La rue est le fief des mâles. C’est pas moi qui le dit, c’est le Monde: http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/10/04/la-rue-fief-des-males_1770418_3246.html

Si les meufs doivent subir à longueur de temps le harcèlement dans l’espace public, il y a aussi une autre pression qu’elles doivent subir: la tyrannie des toilettes.

Je fais partie de ces personnes qui détestent aller pisser dans les lieux publics. Je suis capable d’attendre des heures pour pouvoir uriner tranquille chez moi. Déjà parce que je suis hypocondriaque et enfin parce que les chiottes publics sont la plupart du temps dégueulasses.
C’est aussi pourquoi je suis le genre à raquer un café (enfin une menthe à l’eau) dans un bar pour pouvoir utiliser des toilettes, que j’espère un minimum entretenu.

J’admire sincèrement les meufs qui arrivent à pisser entre deux voitures sans s’en mettre une goutte sur les godasses. Mais je ne vois pas pourquoi moi, je devrais faire un km pour pisser mon trop plein de bière (et donc être plus vulnérable avec mon froc baissé) quand ces messieurs trouvent plus facilement des pissotières ou un coin de mur pour se soulager.

Hors depuis quelques mois, j’ai en ma possession une merveille technologique: le « Pisse-Debout« .

Joie et bénédiction sur ce bout de plastique

Joie et bénédiction sur ce bout de plastique

Voilà, vous avez le choix devant vous: acheter un pisse-debout (on le retrouvera sur Internet ou dans les magasins de sport pour la somme de 6-7 euros) ou fabriquer le vôtre.

Alors si vous vous sentez l’âme de Bobette le Bricoleur, il vous faut:

Un cintre comme celui-ci (avec extrémité large)

Un cintre comme celui-ci

Une scie à métaux

scie à metaux

Du papier de verre (de préférence avec un grain capable de venir à bout des aspérités du plastique)

papier-de-verre1

Un cutter

cutter-mignon-rose

Un briquet (rose de préférence)

briquet-geant-xxl-briquet-electronique-rechargeable-rose

(non, je déconne)

Diverses matières pour personnaliser la bête: De la colle, des tissus divers, de la peinture ou de la bombe, acrylique (de préférence une, adaptée au plastique), des perles, des plumes, des paillettes, etc.

Donc vous prenez votre scie à métaux et découpez les deux bras du cintre. Il faut qu’ils soient assez long pour éviter de vous retrouvez avec de la pisse sur les pompes. Test assez simple: passez le cintre entre vos jambes pour définir la longueur qui vous semble idéale.

Les cintres ont souvent des petits bitoniots comme celui-ci:

IMG_20130328_133944

Ils sont une plaie à enlever. C’est là qu’intervient le briquet.
Brûlez-le quelques secondes, le temps de le rendre mou et découpez-en un maximum au cutter. Une fois la plus grande partie enlevée, on ponce l’intérieur au papier de verre.

Le but? Le rendre le plus lisse possible, cela évitera à des bactéries de s’incruster et facilitera le nettoyage.
Vous pouvez aussi poncer l’extérieur pour enlever le vernis et le personnaliser plus facilement.

Cela vous donnera ce résultat:

IMG_20130328_134813-1IMG_20130328_134729-1

L’idée sera d’avoir un pisse-debout fonctionnel (avec peu de déco, hormis la peinture) et l’autre pour vous amuser et l’exposer à la vue de tous.
Quelques idées pour vous inspirer:

IMG_20121117_190024

Pour l’utiliser, rien de plus simple:
On place le pisse debout entre le jambe, collé au périnée, on se penche vers l’avant et on s’adonne au plaisir de pisser debout.
Pour le nettoyage, rien de plus simple, eau et savon suffisent.

affiche11-288x368-custom

Et voilà, avec un peu d’entraînement sous la douche – si vous n’êtes pas très sûre de vous – vous pourrez dire au revoir aux coins sombres mal éclairés et écrire votre prénom dans la neige.

Ciao les toilettes turques des aires d’autoroute, vous voilà fin prête à vous réappropriez la rue.

Comme d’hab, on remercie les Flamands Roses.

Le collectif Urban Porn a fait un résumé (et une vidéo) du premier atelier des Flamands Roses « Fabrique et Customise ton pisse-debout » –> http://www.urbanporn.org/?p=555

Publicités

2 réflexions sur “De l’utilité d’un pisse-debout. [DIY]

  1. MER-CI pour ce tuto, me voilà maintenant équipée d’un superbe pisse-debout, et parée pour ma vadrouille en Roumanie ! Je manque encore un peu d’entrainement, mais j’imagine que c’est comme la coupe menstruelle, quand on l’a utilisé quelque fois, on adopte définitivement. 🙂
    J’ai partagé ce tuto, ça peut changer la vie à pas mal de monde !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s