I’m looking for my name.

Je me suis un peu triturée l’esprit avant d’écrire ce billet. J’ai eu de chouettes conseils, de plein de personnes encore plus chouettes qui m’ont aidé à y voir plus clair et je ne les remercierai jamais assez.

Depuis quelques temps, je pense très sérieusement à changer de prénom.
Pas sur mon état-civil, je précise (mais peut-être y viendrais-je un jour).

C’est une démarche peu commune, hors milieu TPG-Féministe (mais peut-être que je m’avance). Et je me suis énormément senti illégitime dans ce cheminement.

J’ai tout un tas de raisons qui font que j’ai envie de me nommer autrement que par le prénom qui a été choisi par mes parents adoptifs.

La première étant que « Anaïs » n’est pas le prénom qui a été choisi pour moi à la naissance.
Sur ma carte d’identité chilienne, il y a écrit « Valeria ». Hors « Valeria », ce n’est pas moi.
Pas plus que ne l’est « Anaïs » aujourd’hui. J’ai grandi avec cette double identité pas tout à fait chilienne mais pas tout a fait française, non plus (relire ce billet pour comprendre). J’aimerai aujourd’hui donner un nom à celle que je suis aujourd’hui. Cette personne que j’ai choisi d’être.

La deuxième raison est que ce prénom a été choisi par mon père et que je ressens le besoin de me distancier de lui à tout jamais. Mais ça, j’en parlerai à ma thérapeute.

J’ai encore bien d’autres raisons. Quand je pense à « Anaïs », je pense à celle qui a été brutalisé à l’école, aux brimades qui vont avec, je pense à la sans-pote, l’outsider.

Quand je pense à « Anaïs » je pense aussi à la féminité. La féminité qu’il évoque (je vous passe les pubs pour le parfum) mais aussi à la féminité à laquelle je n’ai jamais su accéder. A cette féminité à laquelle je ne correspond pas et ne correspondrai jamais. Je ne détaillerai pas plus, j’ai encore la tête en chantier vis-à-vis de ces questions d’identité.

Le fait est que j’ai commencé des recherches sur d’éventuel prénoms qui pourraient remplacer mon prénom d’usage. J’ai fini par me dire que quitte à recommencer à zéro, autant faire ça bien, alors voilà…

Aukan, mon prénom est Aukan.

Aukan (prononcez « awkane« ) signifie « guerrier » en langue Mapuche.
La langue Mapuche est la langue de mes ancêtres (enfin, si j’en crois l’histoire raconté par ceux qui m’ont élevés).

Pourquoi « Guerrier » ? Parce que j’ai l’impression de me battre sans cesse contre mes démons, contre la dépression. Aujourd’hui, j’ai besoin d’entendre un message qui m’aide à aller de l’avant.

Bref, je vous ai écris ce billet pour vous expliquer le pourquoi du comment et si possible éviter à me répéter 150 fois.
Néanmoins, j’ai conscience que mes explications peuvent vous sembler obscures, dans ce cas là, je veux bien vous ré-expliquer ma démarche autour d’un verre.

J’apprécierai vraiment que vous fassiez l’effort de m’appeler par ce prénom que j’ai choisi.
Même si j’ai conscience que les débuts seront difficiles. Je ne prendrais pas mal vos éventuelles erreurs, j’en ferai sans doute encore moi-même.

Merci,

Aukan.

Publicités

2 réflexions sur “I’m looking for my name.

  1. Hey ! Je trouve ça très courageux de ta part de faire cette démarche et encore plus de nous la confier, j’espère qu’elle t’apportera ce que tu en attends et même plus !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s